Something went wrong with the connection!

Actualité

Gabon: Le Gouvernement à pied d’œuvre pour une avancée des droits de la femme

Gabon: Le Gouvernement à pied d’œuvre pour une avancée des droits de la femme
September 29
09:47 2020


Le Gouvernement a fait des droits de la femme un principe structurant de l’ensemble de son action, même si plusieurs efforts restent à faire et que les inégalités sont encore perceptibles, il faut tout de même reconnaitre qu’il y a eu des avancées.

Les inégalités, légales ou culturelles, persistent encore trop souvent au Gabon, c’est la raison pour laquelle le gouvernement s’emploi à mettre tout en œuvre en vue d’améliorer les conditions des femmes tant au niveau juridique, éducatif, sanitaire, économique que politique dans notre société. ces actions touchent aussi bien la protection des droits de la femme, la lutte contre les violences, et l’autonomisation de la gent féminine.

La promulgation de la loi n° 002/2 015 du 25 juin 2015 qui modifie et abroge certaines dispositions de la loi n° 19/89 du 30 décembre 1999 portant adoption de la deuxième partie du Code civil relative aux successions, fait parti des actions menés par le gouvernement, elle a pour but de permettre à la veuve d’entrer dans ses droits en lui conférant une place importante lors du conseil successoral qui remplace désormais le conseil de famille, sans oublier la proposition de loi sur la légalisation du mariage coutumier qui est d’actualité et qui n’attend que le vote de l’Assemblée Nationale.

Aussi, la promulgation de la loi n° 09/2 016 du 5 septembre 2016 instituant un quota d’accès des femmes et des jeunes aux élections politiques et des femmes aux emplois supérieurs de l’État. Ainsi que la loi n° 10/2 016 du 5 septembre 2016 relative à la lutte contre le harcèlement sexuel en milieu professionnel, viennent étoffer ces actions.

Le président de la République n’est pas en marge face à ce combat, soucieux du devenir de la femme, Ali Bongo Ondimba a mis en place, le 23 février 2016, un Programme denommé “Égalité des chances” ; la révision de la Constitution dans le cadre de la loi n° 1/2 018 du 12 janvier 2018 pour énoncer le principe de la parité entre les hommes et les femmes tant au niveau politique que professionnel ; la validation du Plan d’action national sur la résolution 1 325 des Nations unies dénommée “Femme, Paix et Sécurité” ; et autres.

Dans cet ordre d’idée, La lutte contre les VBG demeure la priorité, elle est matérialisée par la réalisation de l’enquête nationale sur les VBG (2 015) ; l’élaboration et l’adoption de la stratégie nationale d’équité et d’égalité de genres (2 019) ; l’élaboration et l’adoption en cours de la loi spécifique sur les violences faites aux femmes (2 020).

La Fondation Sylvia Bongo Ondimba de la première dame, impliquée dans la lutte, a lancé le 17 avril 2019 dans la capitale, le prix “Agathe Okumba d’Okwatsegue” pour lutter contre les violences basées sur le genre (VBG), du nom de celle qui est considérée comme la pionnière de la défense des droits de la femme au Gabon.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

September 2020
M T W T F S S
« Aug   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

www.gabonactuel.com