Something went wrong with the connection!

Actualité

 Actualité déferlante

Ali Bongo Ondimba candidat à l’élection présidentielle

February 29
14:48 2016

Ozouri, le 29 février 2016 – Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, s’est déclaré candidat à la prochaine élection présidentielle alors qu’il visitait, en compagnie de la Première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, le chantier de la route Port Gentil – Omboué destinée à relier l’île Mandji au continent.

S’adressant à ses compatriotes lors d’une retransmission en direct sur Gabon Télévision, il a formulé le souhait d’obtenir la confiance renouvelée des citoyens, auxquels il a adressé le vif appel « Changeons ensemble ! ». Un changement, a-t-il insisté, pour favoriser la création d’emplois, la promotion de l’entreprenariat, le soutien à la formation, l’élargissement de la couverture médicale actuelle, « pour lutter avec détermination contre les privilèges indus et bâtir un meilleur vivre ensemble fondé sur l’inclusion, la méritocratie et la solidarité ».

« J’ai besoin de vous pour consolider et construire ensemble ces ponts de l’espoir, ces ponts de l’avenir. Mes chers compatriotes, je vous invite à emprunter le pont qui nous permettra d’enjamber les obstacles que nous pourrions rencontrer sur la route vers le progrès, le bonheur et la prospérité de notre cher pays, le Gabon », a indiqué le Chef de l’État, inspiré par la dimension métaphorique de cet ouvrage d’art en construction à Ozouri.

C’est donc dans l’Ogooué-Maritime, là même où jaillit il y a exactement soixante ans le premier pétrole du Gabon, au cœur de ce delta longtemps considéré comme infranchissable et où pourtant une route et des ponts gigantesques surgissent, qu’Ali Bongo Ondimba a exprimé « ce rêve commun de garantir à nos familles une vie meilleure » comme un nouveau pacte avec la Nation. Rappelant que « les Gabonaises et les Gabonaises sont la plus grande richesse du pays », il a réaffirmé sa volonté de poursuivre les grands changements nécessaires à la libération du potentiel humain, en particulier par l’autonomisation des femmes et des jeunes.

« Je suis bien le fils du Président qui disait ’Dieu ne nous a pas donné le droit de faire du Gabon ce que nous sommes en train de faire’. Ce message, je l’ai bien entendu. Comme j’ai bien compris les combats menés par certains pour préserver et perpétuer ce système de privilèges. C’est la raison de mon engagement résolu pour mettre notre pays sur la voie du changement ».

« Si vous croyez que nous pouvons construire plus de ponts pour plus de grands changements, alors je vous demande de vous lever avec moi, de vous joindre à moi et de travailler avec moi pour changer ensemble notre pays, notre Gabon bien aimé ».

Source:
Direction de la Communication Présidentielle

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

February 2016
M T W T F S S
« Jan   Mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
29  

www.gabonactuel.com