Something went wrong with the connection!

Actualité

 Actualité déferlante

GOUVERNANCE DÉMOCRATIQUE : LES MÉDIATEURS D’AFRIQUE CENTRALE EN CONCLAVE A LIBREVILLE

GOUVERNANCE DÉMOCRATIQUE : LES MÉDIATEURS D’AFRIQUE CENTRALE EN CONCLAVE A LIBREVILLE
July 28
02:55 2016

A l’initiative du médiateur de la République gabonaise, Laure Olga Gondjout et en collaboration avec le Bureau des Nations-unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), un conclave des médiateurs de la République de l’Afrique centrale placé sous le thème «Pour l’avènement d’une paix durable en Afrique centrale, quel rôle pour le médiateur» s’est tenu à Libreville du 26 au 27 juillet.

C’est dans l’optique promouvoir et consolider la paix dans certains pays de la sous-région confrontés à une instabilité politique que s’est depuis durant deux jours dans la capitale gabonaise un conclave ayant pour objectif d’amplifier les échanges entres Médiateurs afin de favoriser une bonne gouvernance en Afrique centrale.

Pour le Médiateur de la république gabonaise « les travaux de Libreville visent à multiplier les échanges entre médiateurs. Ils ont aussi pour objectif de favoriser une analyse commune de la situation et organiser une meilleure coordination des initiatives en tenant compte des expériences et des enjeux et menaces auxquels font face la sous-région » a déclaré laure Olga Gondjout.

Durant 48 heures, les experts ont eu à faire un état des lieux des actions visant à renforcer et maintenir  un climat de paix et de sécurité dans la région. A la fin des travaux, des recommandations sur des stratégies  ayant pour but de gérer les tensions sociales, politiques et économiques en Afrique centrale sont attendues.

La cérémonie d’ouverture a été rehaussée par la présence de plusieurs personnalités, notamment la présidente du Conseil économique et social (CES), le représentant spécial du secrétaire général des Nations-unies pour l’Afrique centrale, le secrétaire général de la CEEAC ainsi que le médiateur de la République du Tchad et coordinateur des médiateurs d’Afrique centrale.

Il faut rappeler que le rôle du médiateur de la république  est de contribuer à l’établissement et au renforcement de l’État de droit, de la démocratie et de la bonne gouvernance administrative et politique dans les pays de la région.

Prenant la parole, la présidente du Conseil économique et social, Georgette Koko a salué la «volonté résolument affichée» de donner à ces institutions une «feuille de route pour ancrer durablement la paix sur notre cher continent». Pour elle, la feuille de route devra contribuer à créer un espace commun de concorde et de dialogue permanent, qui représente des valeurs cardinales, structurantes et partant, constructives pour le développement de notre sous-région».

Pour sa part le Représentant Spécial de Ban Ki-moon pour l’Afrique centrale a salué l’action des médiateurs, tout en rappelant les menaces graves qui pèsent sur la sous-région. Puis, il a invité les acteurs politiques à faire preuve de responsabilité. «On ne connaît la valeur de la paix que lorsqu’on l’a perdue, pensons à nos enfants», a déclaré Abdoulaye Bathily.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

July 2016
M T W T F S S
« Jun   Aug »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

www.gabonactuel.com