Weather , , 0°C

Actualité

 Actualité déferlante

JEAN PING DE RETOUR POUR TENTER L’ASSAUT FINAL

JEAN PING DE RETOUR POUR TENTER L’ASSAUT FINAL
Juillet 25
15:17 2017

D’après nos confrères de GabonActu, Des partisans du principal opposant gabonais, Jean Ping ont multiplié les promesses pour mobiliser le maximum de personnes à aller à la rencontre de leur leader qui revient ce mardi au pays après une tournée européenne démarrée le 9 juillet dernier pour solliciter l’aide de l’extérieur dans sa prise du pouvoir .

Plusieurs brigades ont été dépêchées dans les quartiers pour distribuer des tracts invitant les gabonais à se rendre massivement à l’aéroport pour accueillir le « président élu ». Ces brigades véhiculent également le message selon lequel, Jean Ping marchera de l’aéroport international Léon Mba jusqu’au palais présidentiel où il a décidé d’aller s’installer en attendant sa prestation de serment à une date non encore connue.

« C’est fait, de sources proches du palais, BOA (Ali Bongo Ondimba, ndlr) ne rentrerait pas de son voyage. Il aurait été contraint à l’exil au Maroc », c’est l’une des publications les plus partagées dans les réseaux sociaux.

« Jean Ping regagnera donc mardi le Gabon en tant que Président Elu de la République Gabonaise en attendant la prestation de serment prévue dans quelques semaines. Un contingent de l’armée royale marocaine est à cet effet arrivé ce matin à l’aéroport de Libreville pour assurer, à la demande de l’Elysée et aux côtés du 6eme BIMA, le bon déroulement de l’opération », poursuit le message.

« La fin d’un régime est à notre porte. Que Dieu bénisse le Gabon, que Dieu bénisse les gabonais que Dieu protège le Gabon », jubile un autre internaute.

Le ton a été donné dimanche par l’ancien Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong. Dans une causerie politique, il a annoncé pour la journée du mardi 25 Juillet 2017, « l’ultime marche pour le Palais du bord de mer » de Jean Ping.

Très tôt lundi matin une annonce d’une autorisation de la marche qui partirait de l’aéroport au palais présidentiel a été diffusé toujours dans les réseaux sociaux. Le texte précise que la police a autorisé la marche et décidé de l’encadrer.

La Préfecture de police de Libreville (PPL) via sa page facebook a démenti ce message qualifié « d’intox ».

« La Préfecture de Police de Libreville n’est pas initiatrice de ce message qui circule via les réseaux sociaux », précise le communiqué.

« Et si la marche vers le pouvoir n’a pas lieu, quel nouveau discours inventera Jean Ping », s’est agacé un internaute probablement proche du pouvoir.

Source: Gabonactu

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

C'est ça même, je suis de cet avis. Pourquoi juste une famille ? Où sont...

À la fin de cette histoire le Gabon reste mais les hommes meurent....

C'est bien merci...

RIP mon amie ma Soeur Tu est partie san me dire au revoir...

Bien mon frere, ce que nous avons vécu en taule n'a pas suffit poir soutenir...

Juillet 2017
L M M J V S D
« Oct   Ao »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

www.gabonactuel.com