Something went wrong with the connection!

Actualité

 Actualité déferlante

SOUS-DÉVELOPPEMENT DU GABON : ALI POINTE DU DOIGT

SOUS-DÉVELOPPEMENT DU GABON : ALI POINTE DU DOIGT
August 23
08:09 2016

La campagne présidentielle est l’occasion pour chaque candidat de décliner son projet de société mais également de monter aux populations les réalisations faites à leur profit en étant au pouvoir ou au gouvernement. Or, à part Ali Bongo Ondimba, aucun des candidats n’a à son actif un bilan à vanter

Ali Bongo est véritablement l’homme qui, en tant que ministre a pris des initiatives pour le bien-être des populations. Ces initiatives concourent au bonheur d’un grand nombre de Gabonais. Ministre de la défense, Ali Bongo Ondimba a construit l’hôpital canadien à Oyem, l’hôpital militaire de Libreville. Il a initié les caravanes médicales qui se poursuivent jusqu’à nos jours et a fait construire l’école du prytanée militaire. ‘’Je n’ai pas attendu d’être président de la république pour faire tout ça », avait-il lancé. A la tête du pays, Ali Bongo Ondimba n’a ménagé aucun effort pour lancer le processus de développement du Gabon.

Ces détracteurs qui ont occupés des fonctions gouvernementales comme lui ne peuvent pas énumérer une infrastructure construite par eux.  De Jean Ping en passant par Nzouba, Casimir Oye Mba et autres, le Gabon n’entendra jamais parler d’eux que par ce qu’ils ont été ministre de la république et non parce qu’ils ont offert aux Gabonais des infrastructures. Ces noms n’effaceront très facilement et les nouvelles générations ne les connaitront pas.

Devant le peuple en cette période de campagne électorale, le discours de ces candidats de l’opposition, anciens hiérarques du parti démocratique gabonais est dénuée de sens. Pas d’action, pas de projet innovateur. Seul Slogan Ali doit partir. Peut-on gouverner ainsi ? Pour Ali Bongo, ceux qui ont échoué après avoir occupé quatre portefeuilles ministériels n’ont rien à offrir. On n’attend pas d’être président pour mener des actions au profit du peuple qu’on prétend aimer.

« Ping a échoué dans quatre ministères et à la présidence de la commission de l’union africaine. Il a été l’auteur de l’échec de l’exploitation de la mine de fer de Belinga. Ce n’est pas en étant président qu’il mettra les Gabonais à l’abri du besoin et de la peur », peut-on entendre du discours d’Ali Bongo  partout où il passe.

« Il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir ». Ali Bongo est l’homme qu’il faut pour le Gabon. Son dynamisme, son courage et sa jeunesse sont des atouts pour un développement sans précédent du pays.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

August 2016
M T W T F S S
« Jul   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

www.gabonactuel.com