Something went wrong with the connection!

Actualité

 Actualité déferlante

PRÉSIDENTIELLE 2016/Des journalistes suivent une formation pour mieux informer les citoyens

PRÉSIDENTIELLE 2016/Des journalistes suivent une formation pour mieux informer les citoyens
February 23
21:47 2016

Donner aux citoyens gabonais les clés nécessaires pour leur choix lors de l’élection présidentielle de l’année en cours, c’est le principal objectif du projet « Mieux Informer les Citoyens du Gabon », dont les travaux ont débuté ce lundi matin à la chambre de commerce de Libreville.

Acteurs politiques, société civile et journalistes échangent jusqu’à mardi pour fournir des recommandations qui conduiront à l’équilibre de l’information dans les médias traitant des questions politiques. Et de mercredi à samedi, les vingt (20) journalistes, provenant de différents organes de presse et sélectionnés au préalable sur étude de dossier, suivront une formation sensée leur donner les outils essentiels à la diffusion d’une information juste et équilibrée.

Cette initiative de l’ONG Journalisme en Afrique pour le Développement (JADE), en partenariat avec l’Association gabonaise des Journalistes Agenciers de Presse Écrite (AJAPE) se tient après un sondage réalisé auprès des librevillois sur leur appréciation de la couverture médiatique lors de l’élection présidentielle de 2009. En synthèse des résultats de cette enquête, dans l’ensemble : « …plus de la moitié des personnes interrogées, 54%, pensent que les médias ont couvert la dernière élection présidentielle avec partialité au profit du parti au pouvoir… ». Vu ces résultats et l’échéance électorale à venir, ce projet semble arriver à point nommé pour permettre aux journalistes de se débarrasser des a priori et de ne pas se laisser influencer par leur propre choix politique.

Le projet « Mieux Informer les Citoyens au Gabon », parrainé par l’Union Européenne (U.E), a bénéficié d’une subvention de 408.000€ (près de 270 millions FCFA). « … pour l’UE, il est essentiel d’appuyer et de renforcer le rôle des médias dans le cadre d’un dialogue démocratique, dans le respect des règles de la déontologie du journalisme », estime Helmut Kulitz, ambassadeur et Chef de délégation de cette institution.

Au Gabon certains médias perdent leur crédibilité face au public à travers la partialité visible dans leur façon de traiter l’information. Les médias publics, aux yeux de la population, font la propagande des gouvernants, et les organes de presse proches de l’opposition ne donnent surtout la parole qu’aux contestataires du régime au pouvoir.

Source:

Georgers-Maixent Ntoutoume

www.gabonews.con

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

February 2016
M T W T F S S
« Jan   Mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
29  

www.gabonactuel.com