Something went wrong with the connection!

Actualité

 Actualité déferlante

Alain Claude Billie By Nze: Les médias en ligne sont désormais pris en compte dans les réformes du ministère de la Communication

Alain Claude Billie By Nze: Les médias en ligne sont désormais pris en compte dans les réformes du ministère de la Communication
November 22
09:24 2015

Face à la presse vendredi 20 novembre 2015 à l’auditorium de Gabon Télévision, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement Alain Claude Billie By Nze a abordé l’actualité du chef de l’Etat et des membres du gouvernement il a également évoqué les nouvelles dispositions touchant la presse au Gabon et les médias en ligne en particulier.

Dans son propos introductif, Alain Claude Billie By Nze a tenu à  rappeler que cela faisait une semaine jour pour jour que les attentats de Paris avaient eu  lieu avant d’ajouter que le chef de l’Etat  avait condamné ces actes de barbarie via ses comptes Twitter et facebook et avait marqué sa compassion et celle du peuple gabonais envers la France meurtrie à l’instar du premier ministre Daniel Ona Ondo  qui avait  adressé un message à son homologue français ,Manuel Valls, pour témoigner  également du  soutien du peuple gabonais.

Sur cette lancée, Alain Claude Billie By Nze a également rappelé aux hommes  et femmes de médias qu’une prise d’otage avec morts d’hommes se déroulait  au sein de la capitale malienne au moment où il prenait la parole. Il a condamné avec force cet énième attentat sur le sol africain.

Parlant de sécurité Alain Claude Billie By Nze a annoncé la tenue mercredi 25 novembre 2015 au sein de la capitale gabonaise d’un sommet extraordinaire de la Communauté des Etats de l’Afrique centrale(CEEAC) qui permettra aux pays membres d’échanger sur les questions de sécurité dans la sous-région en général et  en République centrafricaine en particulier.

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement est revenu sur les dispositions que le Gabon prend en prélude à la COP21.

Abordant le chapitre dévolu aux médias  et concernant  la question  de la subvention de la presse, le patron de la communication a déclaré  que seuls les medias en règle qui payent leurs impôts et  assurent leurs employés auprès de la CNSS  auront droit à ce financement de l’Etat.

Il a a expliqué à cet effet qu’à l’issue des Etats généraux de la communication organisés au mois de  décembre 2014, plusieurs  engagements avaient été pris et deux ordonnances adoptées en Conseil des ministres, durant le mois d’août 2015 : l’Ordonnance n°18/PR/2015 traite des éléments liés à la communication et l’Ordonnance n°19/PR/2015 traitant des éléments de la cinématographie.

L’Ordonnance n°18/PR/2015 met l’accent sur la dépénalisation des délits de presse avec une prise en compte systématique des médias en ligne qui selon le ministre ont connu une évolution au Gabon alors qu’ils n’étaient pas encore pris en compte dans la réglementation gabonaise.

En outre,  le ministre a  précisé que la même ordonnance prend en compte l’identification des acteurs de la communication, du partage de vision sur la responsabilité de publication des médias en ligne. Désormais les pseudonymes des journalistes, des directeurs de publications … devront être livré au ministère de la Communication, a déclaré le porte du gouvernement.

Toutes ces réformes rentrent dans le cadre des efforts à fournir pour parvenir à  l’exigence d’une presse de qualité au Gabon, selon Alain Claude Bilie By Nze.

Auteur : PIN | Source: Gaboneco | Publié initialement : le 21-11-2015 à 10:37:28

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

November 2015
M T W T F S S
    Jan »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

www.gabonactuel.com