Something went wrong with the connection!

Actualité

Couvre-feu : Descente des autorités dans les bars et commerces clandestins, hier soir à Libreville.

Couvre-feu :  Descente des autorités dans les bars et commerces clandestins, hier soir à Libreville.
October 20
14:37 2020

Sur recommandation du chef de l’Etat, le gouvernement gabonais a annoncé les nouvelles mesures d’assouplissement de l’état d’urgence sanitaire pour lutter efficacement contre la pandémie du coronavirus, le vendredi 16 octobre 2020. En effet, le couvre-feu qui était mis entre l’intervalle allant de 20H à 5H a été repoussé de 22H jusqu’à 5H du matin.


Fort de cela, de nombreux tenanciers de bars, pourtant toujours fermés et autres commerces défiaient l’autorité de l’Etat en gardant leurs établissements ouverts afin d’y attirer bon nombre de personnes après les heures dites réglementaires.

C’est dans cette optique que, dans la nuit du 19 au 20 Octobre, plusieurs autorités au titre desquelles le ministre en charge de la Défense nationale Michael Moussa Adamo, accompagné de certains de ses collègues, de la presse et de la gendarmerie nationale ont procédé à une descente dans lesdits lieux reconnus pour leur ouverture tardive voire clandestine.

Ils ont donc procédé à la fermeture de ces bars et motels qui accueillaient des personnes jusqu’à X heures et ce, sans se soucier de l’application des mesures barrières.

Les tenanciers récalcitrants écoperont ils d’une peine de prison ou d’une amende pour non respect des règles et étiques? Nul n’étant censé ignorer la loi, il est nécessaire de rappeler que “les personnes morales reconnues coupables d’avoir délibérément mis la vie d’autrui en danger encourent jusqu’à 5 ans de prison et 30 000 000 millions de franc CFA d’amende”.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

October 2020
M T W T F S S
« Sep   Nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

www.gabonactuel.com