Something went wrong with the connection!

Actualité

Faits-Divers : Un présumé voleur envoûte ses victimes avant de les cambrioler, à Lambaréné

Faits-Divers : Un présumé voleur envoûte ses victimes avant de les cambrioler, à Lambaréné
August 18
15:06 2020

Un jeune gabonais de 21 ans sans emploi, dénommé Leonce Vlamir Djoumbi, est soupçonné de vol à Lambaréné.

Le jeune homme vivant au quartier Petit-Paris III à Lambaréné a été mis hors d’état de nuire par les autorités compétentes, après une enquête préliminaire, suite aux plaintes déposées par de nombreuses victimes du jeune  homme au commissariat de police du 2e arrondissement.

Leonce Vlamir Djoumbi serait impliqué dans le cambriolage des maisons, opéré dans la nuit. Après ses forfaits, le présumé voleur écoulait le butin constitué de divers biens au marché noir.

Questionné sur le déroulement de ses opérations, Vlamir aurait avoué son délit tout en se justifiant comme le rapporte nos confrères de l’union : “Je suis élève en classe de 3e au lycée Djoue-Dabani de Libreville. Mes parents n’ayant pas assez de moyens pour me soutenir, j’ai cherché du travail partout. En vain. J’ai voulu ensuite me lancer dans la vente des brochettes de poisson mais j’ai dû abandonner parce que mon oncle ne cessait de me persécuter en s’appropriant tous mes revenus financiers. En désespoir de cause, j’ai été obligé de voler pour survivre.”

Le présumé voleur a par la suite expliqué  qu’il utilise les branches de bambou de Chine pour ouvrir les portes de ses victimes, ensuite qu’il les envoûte afin qu’elles dorment profondément pendant qu’il opère et que c’est seulement quand il quitte les lieux que les occupants de la maison se réveillent.

Ce dernier a refusé d’étaler aux forces de l’ordre après interrogatoire comment il s’y prenait mystiquement avant de passer à l’acte.

Leonce Vlamir Djoumbi a été inculpé pour vol aggravé, puis placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Lambaréné, en attendant son procès, il encourt cinq ans d’emprisonnement au plus et 2.000.000 de francs d’amende conformément à l’article 296 du Code pénal.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

August 2020
M T W T F S S
« Jul   Sep »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

www.gabonactuel.com