Something went wrong with the connection!

Actualité

 Actualité déferlante

PRESSE-SÉMINAIRE: TENIR LES POLITIQUES A L’ÉCART POUR UNE MEILLEUR LIBERTÉ DE LA PRESSE

PRESSE-SÉMINAIRE: TENIR LES POLITIQUES A L’ÉCART POUR UNE MEILLEUR LIBERTÉ DE LA PRESSE
June 15
05:06 2016

Le séminaire « Appui au processus électoral par le renforcement de la liberté d’expression et la sécurité des journalistes », qui a pris fin ce 10 juin dernier à Libreville, s’est terminé par l’adoption d’une série de recommandations qui faciliteront le travail des médias en amont et durant les élections de 2016. Parmi elles, le vœu de voir les politiques à l’écart dans la couverture médiatique.

Pendant une semaine, les journalistes gabonais ont eu droit à un séminaire animé par des experts internationaux sur la couverture médiatique, la protection des journalistes en période électorale et la responsabilité de ses derniers dans l’exercice de leur profession. A l’issue de celle-ci plusieurs recommandations ont été émises. Le renforcement du système d’autorégulation des médias, la mise en place de cellules de communication au sein des organismes en charge de la gestion des élections sont les principales recommandations de ce séminaire.

Les participants ont également émis le vœu de non-ingérence des autorités dans le déploiement des médias et de facilitation de l’accès aux informations nécessaires à la couverture des élections. Selon le ministre de la communication, Alain-Claude Bilie Nze, une démocratie apaisée passe par un débat contradictoire. « Pour construire une démocratie apaisée, les médias doivent s’ouvrir au débat contradictoire, mettre un terme à l’opacité, ôter les germes des querelles inutiles et exclure la haine et la  calomnie ».

Abdoulaye Bathily, représentant du bureau régional des Nations -Unies pour l’Afrique centrale, a insisté sur « la responsabilité sociale » des journalistes et des forces de défense qui ont également pris part à cette formation. La période étant cruciale chacun devra jouer sa partition pour la sécurité de tous et la stabilité du pays.

Durant toute la semaine, les représentants des médias de tous horizons ont pu assister à de nombreuses sessions thématiques animées par des experts sélectionnés par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ET L’OIF. C’est sur un ton de satisfaction générale que les travaux se sont achevés.

« Le Gouvernement mettra tout en œuvre pour que ces recommandations deviennent effectives », a souligné le Ministre la Communication Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Rappelons qu’une rencontre de ce genre avait été organisé du 7 au 10 juin à Libreville sur le thème  ‘’Quand les médias créent la paix’’ en partenariat avec les organismes internationaux et sous le patronage du président de la république, Ali Bongo Ondimba.

Estrella Zang

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

June 2016
M T W T F S S
« May   Jul »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

www.gabonactuel.com