Something went wrong with the connection!

Actualité

BR sarl, « Bâtisseur de Richesse » ou Batisseur de Pauvreté?

BR sarl, « Bâtisseur de Richesse » ou Batisseur de Pauvreté?
March 15
12:40 2016

L’année 2015 s’est achevée sur une note peu satisfaisante pour un nombre important de nos compatriotes, qui auraient décidé de faire confiance à une entité privée, BR sarl, prétendument « Bâtisseur de Richesse ». De Libreville à Port-Gentil, la grogne monte au fur et à mesure de l’insatisfaction des victimes de la faillite de cet établissement spécialisé dans la micro finance.

C’est environ 14 milliards de nos francs qui se sont volatilisés, plongeant l’ensemble des clients dans une disette à mesure des investissements consentis. En effet, nombreux s’y étaient investis à hauteur de plusieurs millions de francs CFA, ce qui explique leur mécontentement. Alors que le temps s’effrite, ce sont donc plusieurs jeunes, pères et mères de familles, soit 35. 000 clients, qui voient leurs rêves s’anéantir, alors qu’ils attendent le soutien de l’Etat ou le remboursement des investissements consentis.

Le 11 Mars écoulé, nombre d’entre eux se sont rués au Ministère de l’économie afin de demander de se faire rembourser ou qu’au moins une suite judiciaire favorable leur soit livrée, compte tenu de l’urgence que connait ces nombreuses familles. On pouvait entendre « Nous n’avons plus d’argent… que le Président de la République nous vienne en aide » disait un des clients visiblement abattu par la situation; avant d’être rejoint par un autre aussi en détresse «n’avez-vous pas pitié de ces pères de familles, vous ne voyez pas comment on souffre, sous le soleil, pour demande notre propre argent». Cependant, il est tout aussi judicieux de se poser la question est-ce que ces cris étaient adressés aux personnes ressources, qui pouvaient ou devraient répondre à ces attentes.

Aujourd’hui encore, ils ont décidé d’intensifier leur mouvement, en perturbant la circulation au cours de leur protestation, pour ainsi manifester leur impatience, qui malheureusement ne trouvera pas de dénouement de suite. En effet, certaines sources concordantes indiqueraient que le Conseil de ministres a décliné toute responsabilité, leur demandant de porter l’affaire devant les juridictions compétentes: le tribunal, qui devra trancher entre les deux parties (BR sarl et ses clients). Une proposition qui ne sied nullement les plaignants. Surtout que les rumeurs sur un éventuel remboursement paraissent injustifiées.

ARTICLES LIÉS

1 Commentaire

  1. Mark Mounanga Ndembi
    Mark Mounanga Ndembi March 17, 12:17

    On ne bâtit la richesse qu’en travaillant dur!

    Reply to this comment

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

March 2016
M T W T F S S
« Feb   Apr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

www.gabonactuel.com