Something went wrong with the connection!

Actualité

 Actualité déferlante

LOGEMENT SOCIAUX : DESIRE GUEDON FAIT LA LUMIÈRE SUR LA SITUATION ACTUELLE DE BIKELE ET ANGONDJE

LOGEMENT SOCIAUX : DESIRE GUEDON FAIT LA LUMIÈRE SUR LA SITUATION ACTUELLE DE BIKELE ET ANGONDJE
July 14
06:38 2016

Face à l’occupation illégale des logements sociaux sur les sites de Bikele et d’Angondje, Le Ministre de l’Urbanisme et du Logement était le mercredi 13 juillet face à la presse nationale et internationale. Désiré GUEDON a fait la lumière sur l’actualité de l’heure à savoir l’occupation anarchique et illégale des logements par des personnes non attributaires.

Le ministre de l’Urbanisme, Désiré Guédon à la faveur d’une conférence de presse organisée mercredi 13 juillet courant dans les locaux du ministère du Travail, est sorti de sa réserve pour fustiger le comportement des squatteurs du quartier Angondjé.

Ayant été surpris par l’occupation illégale des logements sociaux d’Angondjé par des « compatriotes », le ministre de l’Urbanisme et du Logement, Désiré Guédon a tenu à fustiger ce genre de comportement et a tenu à recadrer les choses.Pour le ministre, L’occupation des maisons de Bikélé et d’Angondjé répond à des critères de sélection mentionnés dans les campagnes de commercialisation mises en branle en 2014 par le promoteur public, la Société Nationale du Logement Social (SNLS).Aussi, Le membre du gouvernement a indiqué clairement que les maisons ont belle et bien des propriétaires et des bénéficiaires qui ont d’ailleurs des contrats avec la Société Nationale du Logement Social (SNLS). Il n’est pas question a-t-il dit, pour des personnes sortants de nul part de s’accaparer des logements de l’État. Il a par ailleurs invité les occupants illégaux desdits logements de vidés les lieux. Car a-t-il déclaré, le Gabon est un pays de droits et que pour les personnes qui ne vont pas s’exécuter les services compétents feront leur travail.

En effet, sur les 872 logements attribués à des Gabonais « économiquement faibles » en fin juillet dernier, près de 500 d’entre eux ont été illégalement occupé et avec force. Comportement incompréhensible et irresponsable  selon le ministère du Logement ! « On ne peut pas, parce qu’une maison est vide, s’installer », a déclaré Désiré Guédon

Par ailleurs, suite à l’occupation anarchique et illégale desdites habitations par des personnes des personnes non attributaires, le ministre avait reçu en audience les véritables ayants droits des logements de Bikélé et d’Angondjé qu’il avait édifié et conforté. Au cours de cet échange, il a rassuré les véritables propriétaires, « vous êtes dans vos droits et vos droits seront respectés » dixit Désiré.

Les logements illégalement occupés sont la propriété légale des demandeurs qui, lors du tirage au sort effectué en début d’année avaient été sélectionnés. Le fait qu’ils étaient jusqu’à ce jour encore inoccupés s’explique par l’absence de certaines commodités comme des toilettes ou encore l’eau.

Pour Désiré Guédon, il convient de «  rendre à César ce qui est à César  », le ministre appelle donc les occupants illégaux à constituer un dossier et de suivre la suivre la procédure normale puis patienter. S’il compte camper sur leur position, ce dernier pourrait se voir obligé d’utiliser la force. Pour le ministre, chacun a le droit de bénéficier de ses privilèges en toute légalité. C’est cela, selon lui, l’égalité des chances que prône le président de la République.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

July 2016
M T W T F S S
« Jun   Aug »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

www.gabonactuel.com