Something went wrong with the connection!

Actualité

POLITIQUE : LE DILEMME ALTOGOVÉEN D’ALI BONGO ONDIMBA

POLITIQUE : LE DILEMME ALTOGOVÉEN D’ALI BONGO ONDIMBA
September 13
11:46 2017

Ali bongo Ondimba serait face à un dilemme avec les populations Altogovéennes  qui se sentent  marginalisées et subornées après  l’avoir voté à 99.93%  dans son fief politique et sa province d’origine le Haut-Ogooué  lors du scrutin présidentiel dernier.

La province du Haut-Ogooué a voté entièrement pour Ali bongo et a assuré son maintien à la tête du pays. Décrié par d’autres compatriotes, les Altogovéens ont unanimement  porté celui qu’ils considèrent comme leur fils pour continuer l’œuvre de son défunt papa Président Omar Bongo Ondimba très respecté et apprécié dans ladite province.

Le constat est amère pour la plus part des Altogoveens qui réclament un peu plus de considérations et pourquoi pas un traitement particulier comme le peuple Fang ou Nzebi aujourd’hui au pouvoir.

Récemment, dans une vidéo publiée dans les réseaux sociaux nous avons été surpris de voir un déséquilibré mental, nidifiant quotidiennement à la gare de Franceville, se plaindre et interpeller le Président de la République à son tour sur le cas Altogovéen qui semble être  oublié, pourtant c’est ce peuple qui unanimement a assuré son maintien à la tête du Gabon.  Il s’indigne face à la négligence et aux difficultés quotidiennes que rencontre les altogovéens après avoir eu toutes les promesses électorales des Hommes du Président originaires de la province tels que Ali Akbar Onanga y’Obegue et Cie.

D’ailleurs, il interpelle également le président sur la dangerosité des hommes qui prétendent être ses amis alors qu’ils prépareraient l’après Bongo, et s’offusque contre le désir des Mogabistes à vouloir changer  de nom au parti de masse laissé par son défunt père. Le Parti Démocratique  Gabonais( PDG).

C’est d’ailleurs, grâce à ce parti qu’une frange de la population altogovéenne s’est sentie obligée de soutenir leur fils par simple appartenance, et surtout par reconnaissance au père qui marquait une attention particulière aux altogovéens  malgré ses fonctions présidentielles.

Il est habituellement recommandé  en Afrique, et dans nos cultures gabonaises, de servir d’abord les siens avant de recevoir la bénédiction d’autrui.  ALI Bongo  semble être  incompris  par sa province, il est Président de la République et doit servir le pays afin de rendre effectif son programme pour  l’Egalité des Chances dans toutes les provinces.

Mais, culturellement au Gabon, l’appartenance et le respect des coutumes sont des faits sociaux  devenus des devoirs politiques.  Ali Bongo doit donc rassurer les siens pour s’assurer une bénédiction familiale   “Un enfant vomit par sa terre ne pourra jamais trouver totale  bénédiction ailleurs“ Proverbe gabonais.

Si un désaxé  se fait porte parole de toute une province c’est qu’il y’a urgence à agir. Ali Bongo Ondimba serait effectivement face au dilemme altogovéen.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

September 2017
M T W T F S S
« Aug   Oct »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

www.gabonactuel.com