Something went wrong with the connection!

Actualité

 Actualité déferlante

INFRASTRUCTURES: INAUGURATION DU PORT MINÉRALIER GSEZ D’OWENDO

INFRASTRUCTURES: INAUGURATION DU PORT MINÉRALIER GSEZ D’OWENDO
August 11
05:51 2016

Dans le cadre de ses activités de la journée du 10 août, le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, a procédé à l’inauguration du port minéralier multimodal rails-mer d’Owendo. Cet outil au service du développement économique du pays s’étale sur une superficie de plus de 45 hectares est le fruit d’un partenariat entre le groupe Singapourien Olam et l’État gabonais. A cet effet, nous livrons l’intégralité du communiqué de la presse présidentielle y relatif.

Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, a procédé ce mercredi à l’inauguration du port minéralier développé par la société ‘Gabon Special Economic Zone Ports’ dans le cadre d’un partenariat public privé (88 milliards FCFA) entre la République gabonaise et Olam International.

Résultat : 300 emplois directs, 1000 indirects. « Nous disposons désormais d’un outil de compétitivité unique sur la façade atlantique du continent », s’est réjouis le Chef de l’Etat. « Diversifier, transformer localement, c’est plus de travail pour nos compatriotes ».

Projet intégré de transport multimodal par barges puis par empileurs-récupérateurs, ce port – qui s’imposera comme un acteur majeur du secteur primaire – offre une solution logistique pour les exploitants miniers. Réparties sur 45 ha gagnés sur l’eau, les installations intègreront un terminal minéralier d’une capacité finale de 10 millions de tonnes et un terminal polyvalent d’agrégats.

Achevée dans un temps record de douze mois, la phase de remblais (2 millions m³) autorise déjà l’installation d’un quai de 170 m et la pose d’1,5 km de rails reliés au réseau ferroviaire national. Locomotives, wagons, grues de déchargement, fibre optique, tout est prêt pour la mise en exploitation, avec déjà de premiers clients comme Colas et Nouvelle Gabon Mining. Et ainsi accélérer le changement des ports et rades du Gabon, lancés dans une course concurrentielle qui leur permet d’afficher un bonus de productivité de 75% et une réduction du temps d’attente des navires de 7 à 2 jours.

Ce projet industriel majeur est facilité par une convention de prêt de 33 milliards signée en janvier 2016 entre la République gabonaise et la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) – dont 8,48 % du capital est détenu par le Gabon – mais aussi par BGFI Bank. « Le Gabon est en paix et ouvert à tous les partenariats pour qu’une vie moins chère soit un gage d’égalité des chances.»

Source: Direction de la communication Presidentielle

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

August 2016
M T W T F S S
« Jul   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

www.gabonactuel.com