Something went wrong with the connection!

Actualité

L’HOMME QUI APPELA LES TUTSI “CAFARDS” EMPRISONNE

L’HOMME QUI APPELA LES TUTSI “CAFARDS” EMPRISONNE
May 09
13:25 2016

En 1992, Leon MUGESERA, haut responsable politique du parti  Hutu alors au   pouvoir, dit à une foule de partisans  lors d’un rassemblement dans la ville de Kabaya, que les membres de la minorité de la population Tutsi du pays étaient des “cafards” et qu’ils  devaient retourner  en Éthiopie, le  berceau du groupe ethnique Afrique de l’Est. Lors d’un rassemblement  qui n’a pas été enregistré dans son intégralité, les spectateurs affirment  que Mugesera déclara : “toute personne que vous n’égorgerez pas vous égorgera”

Deux ans plus tard, 800 000 rwandais environ, principalement des Tsuti, furent  battus  et/ou égorgés durant le génocide qui  dura 100 jours .

Plus de 20 ans après que  Mugesera eut  prononcé son discours, le juge Rwandais ANTOINE MUHIMA  le condamna à une peine de prison à vie pour “incitation publique au génocide , crime contre l’humanité et incitation à la haine ethnique affiliée”.

Le génocide avait été perpétré  par une forte  propagande ayant pour but de semer la haine et la peur au sein de la population Hutu du pays, laquelle  propagande a été utilisée par les hommes politiques afin de conduire le pays vers une tentative d’extinction des Tsuti

Le discours de 1992 de Mugesera est désormais cité comme l’un des exemples les plus concrets du leadership Hutu, ordonnant directement  la décimation des Tutsi.

Mugesera s’enfuit vers le Canada où il obtint le statut de réfugié, et échappa à l’extradition durant  plus d’une décennie au cours de laquelle il enseigna à l’université de Laval à Québec,il y a quelques fois déclaré que ses remarques à Kabaya avaient été prises hors contexte

Début 2012, après qu’il fut jugé à la la cour suprême du Canada, Mugesera, âgé aujourd’hui de 64 ans, a finalement été extradé vers Kigali.

Et en 2013, son avocat Jean Felix Rudakemwa , a déclaré au journal canadien Globe and Mail que  le procès avait été injuste, car il n’existe aucun enregistrement complet du discours.

Bien que le pays ait pris des mesures extraordinaires pour préserver les preuves du génocide dans les musées et monuments à travers le pays, le PrésidentPaul Kagame, a totalement interdit la discussion de l’identité ethnique .

20 ans après, Mugesera devient l’exemple politique, voire le mentor  de JEAN PING : en plus d’être son homme politique préféré, il adopte désormais ses stratégies visant  à semer la haine et la peur dans l’esprit des populations gabonaises. C’est à cet effet, lors d’un meeting populaire qu’il a déclaré vouloir tuer tous les ” cafards ” et chasser tous les étrangers.

Le peuple gabonais,  soucieux de préserver  la paix dans son pays, ne cessera  de dénoncer ces tentatives de déstabilisation et  de mettre en garde cette opposition aux abois, tout en rappelant à JEAN PING, que le même sort lui sera réservé en cas d’émulation à la guerre civile.

ARTICLES LIÉS

2 Commentaires

  1. Sylvain
    Sylvain May 17, 15:42

    Une personne qui demande à la population d être à l abris de peur et du besoin, ya d autres personnes qui ont la vrai vidéo il ne dit pas ça bande des menteurs . Vous êtes les premiers à appeler les gabonais à la haines à la peur avec les recrutements abusivement à l armé

    Reply to this comment
  2. morray aka
    morray aka May 17, 16:22

    n’importe quoi, vous etes entrain de nous distraire avec vos histoire de ping et vos connerie de guerre civile, est-ce votre nouveau projet de societé ou vous avec oublié que vous etes en plein combat mais stoppez un moment pour favoriser votre temps au grosses conneries que nous gabonais ne nous sentons meme pas visés! simplifiez nous la vie au lieu de la rendre plus complexe avec des appels aux guerres illicites! il n’ aura pas de guerre, parce qu’aucun Gabonais n’en a l’esprit de tuer son frere. nous sommes batis sous la paix de Dieu et enseigné sous la main de Omar Bongo

    Reply to this comment

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

May 2016
M T W T F S S
« Apr   Jun »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

www.gabonactuel.com