Something went wrong with the connection!

Actualité

 Actualité déferlante

ÉDUCATION NATIONALE : SIGNATURE D’UNE CONVENTION POUR LA FORMATION DE 2000 ENSEIGNANTS AUX NTIC

ÉDUCATION NATIONALE : SIGNATURE D’UNE CONVENTION POUR LA FORMATION DE 2000 ENSEIGNANTS AUX NTIC
July 08
09:25 2016

Aujourd’hui plus qu’hier, la maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) impacte positivement l’organisation du travail. Notamment dans le domaine scolaire. C’est dans ce sens que le ministre de l’Éducation nationale, Florentin Moussavou, a signé, hier, à Libreville, une convention avec le directeur général de Gabon Télécom, Abderrahim Koumaa, et l’administrateur directeur général de l’Union gabonaise de banque (UGB), Abdelaziz Yaaokoubi.

Initiée par Gabon Telecom et l’Union gabonaise de banque (UGB), une formation ouverte à 2 000 enseignants du primaire et du secondaire devrait prochainement être mise à la disposition du ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique à travers le centre «Imagine Academy» de Microsoft. Officialisée le 7 juillet courant à Libreville, à l’occasion de la signature de la convention visant à définir les modalités d’organisation et de financement des projets liés à ce centre, cette formation est une aubaine pour les trois parties. Pour le ministre de l’Education nationale, l’objectif est de coller à la demande professionnelle et aux évolutions actuelles dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (Tic), d’après le quotidien en ligne gabonreview.

Pour Gabon Telecom et l’UGB, qui contribuent chacun à 50% du financement, il s’agit de réduire la fracture numérique. Les deux partenaires visent un gain de productivité, grâce à une meilleure organisation du travail. «L’évolution croissante des Tic a un impact direct sur notre organisation du travail et nécessite des compétences supplémentaires pour être productif», a expliqué Abderrahim Koumaa, indiquant que la réduction de la fracture numérique passe nécessairement par le développement des compétences du corps enseignant, qui les inculquera aux apprenants. «On enseigne bien que ce que l’on maîtrise parfaitement», a rappelé, pour sa part, le directeur général de l’UGB, représenté lors de la cérémonie de signature de la convention.

Si les deux initiateurs ont informé Florentin Moussavou de ce qu’au terme de leur formation les 2 000 enseignants bénéficieront d’une certification, une sorte de «passeport numérique», ils ont également annoncé plusieurs avantages pour les participants : en plus de la formation sur certains logiciels, ils auront accès à plus de 250 cours en plusieurs langues et seront gratuitement inscrits au programme E-learning. De même, ils auront accès à la bibliothèque E-books, qui compte plus de 700 livres numériques, ainsi qu’aux versions complètes des logiciels dédiés aux enseignants.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

July 2016
M T W T F S S
« Jun   Aug »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

www.gabonactuel.com