Something went wrong with the connection!

Actualité

Faits-divers : Un jeune de 17 ans poignarde à mort son ami au quartier PK9

Faits-divers : Un jeune de 17 ans poignarde à mort son ami au quartier PK9
August 05
09:34 2020

En rapport juvénile, l’usage de l’expression « Mon petit » a conduit  à l’irréparable derrière l’hôpital militaire au PK9 de Libreville, un adolescent de 17 ans, surnommé Boulette a assassiné à coup de couteau son ami et voisin, Jeovani Christ, lui aussi, âgé de 17 ans.

Le quartier derrière l’hôpital militaire de Libreville a été, hier, le théâtre d’un acte criminel commis par un adolescent de 17 ans sur son ami de même âge. Selon les propos du grand frère de la victime,  Guénole Ngomo, le drame s’est effectué à partir d’une histoire banale entre amis. Rassemblés comme à l’accoutumée chez le boutiquier du coin, son jeune frère a eu une discussion avec l’un des jeunes. Posant la question à son petit frère  de ce qui n’allait pas avec les autres, le petit Jeovani de répondre, « Y a rien, c’est juste une simple discussion que j’ai avec les autres » lui répondit-il. Ce n’est que quelques temps après, derrière lui que ce dernier, c’est-à-dire Jeovani recevra un coup de poignard au niveau du dos. Un coup qui va lui être fatal car, en  voulant aller interpeller sa famille, il va  s’écrouler et rendre l’âme sur le chemin de la maison.

Toujours de la même source, l’auteur du coup de poignard fatal, Boulette, ne sachant pas que l’autre n’avait pu arriver alerter son grand frère, ce dernier s’était déjà rendu chez lui. Non pas pour prendre la fuite, mais pour chercher, une machette ? Cette fois pour s’en servir lorsque Jeovani reviendrait avec son équipe de renfort. A son retour, c’est la foule qui était déjà présente qui l’a arrêté.

 Et voilà un autre fait marquant qui vient faire ressurgir la problématique de l’insécurité au Gabon. Un fait qui n’est que l’aboutissement de l’augmentation très forte du taux de banditisme des jeunes de ce quartier, depuis un bon nombre d’années déjà et qui bien sûr, ne favorise plus la quiétude des riverains à l’épanouissement des citoyens.

Dans tous les cas, le présumé assassin a été aussitôt interpellé par la Police Judiciaire afin de répondre de ces actes. Quant à la boutique qui servait de lieu de rassemblement, elle sera désormais fermée.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

August 2020
M T W T F S S
« Jul   Sep »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

www.gabonactuel.com