Something went wrong with the connection!

Actualité

Projet de loi des finances 2021: Plus de 36 milliards de francs cfa pour la justice

Projet de loi des finances 2021: Plus de 36 milliards de francs cfa  pour la justice
November 03
14:25 2020

C’est dans la journée du lundi 02 novembre 2020, que le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, chargé des droits de l’Homme, Erlyne Antonela Ndembet-Damas, a été auditionnée a l’Assemblée nationale, pour examen du projet de loi des finances 2021, du ministère dont elle a la charge.

Erlyne Ndembet Damas était à son tour, face aux députés de la Commission des Finances, pour défendre le budget du ministère de la Justice. L’exposé de la garde des sceaux était axé sur quatre points : le rappel de la mission, l’exécution des crédits budgétaires au 22 octobre 2020, les prévisions budgétaires de 2021 et les engagements de performance pour 2021.

Le ministre à solliciter une enveloppe globale d’un montant de plus de 36 milliards de francs, qui se justifie par les dépenses de personnel (24 240 485 508 de francs) ; dépenses de biens et services (4 800 2500 000 de francs) ; dépenses de transferts (3 310 000 000 de francs) et dépenses d’investissement (7 223 434 668 de francs).

Ce projet de budget qui intègre l’ensemble des dépenses relatives au traitement des personnels, aux biens et services, aux transferts et aux investissements, concerne les différents programmes portés par la mission justice . Il s’agit notamment du programme justice judiciaire et administrative, du programme culture des droits de l’Homme, du programme égalité des chances et du programme pilotage et soutien à la politique de justice et des droits humains.

Après l’exposé, des motifs du ministre de la justice, devant les honorables députés, il a été suivi un débat au cours duquel elle est revenue, en réponse aux différentes préoccupations, sur un certain nombre de points soulevés; dont notamment le fonctionnement de l’École nationale de la Magistrature, qui assure les formations continues au bénéfice des personnels de la justice et l’organisation à venir d’un concours d’entrée, conformément aux décisions du Conseil supérieur de la Magistrature.

Notons que dans la même journée, le ministre des Eaux et Forêts, Prof. Lee White et sa collègue des Affaires Sociales et des Droits de la Femme, Prisca KOHO-NLEND se sont eux aussi pliés au même exercice.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

November 2020
M T W T F S S
« Oct   Dec »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

www.gabonactuel.com