Something went wrong with the connection!

Actualité

 Actualité déferlante

PRÉSIDENTIELLE 2016 : L’UNOCA EXAMINE LA SITUATION SÉCURITAIRE DANS LA SOUS-RÉGION

PRÉSIDENTIELLE 2016 : L’UNOCA EXAMINE LA SITUATION SÉCURITAIRE DANS LA SOUS-RÉGION
June 03
05:06 2016

Aboudlaye Bathly, Représentant spécial du secrétaire général des Nations-Unies en charge du Bureau régional des Nations –Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), a rencontré ce jeudi 2 juin 2016 l’ensemble des représentations diplomatiques au Gabon en vue de deviser sur les questions sécuritaires dans la sous-région et notamment au Gabon.

 

 

La rencontre visait l’examen de six points importants : la situation politique générale dans la sous-région et les élections passées ou à venir dans de nombreux pays, y compris le rôle de bons offices et de renforcement des capacités de l’UNOCA, l’impact du terrorisme sur la stabilité de l’Afrique centrale, la situation économique et sociale en Afrique centrale, la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée, la situation en République centrafricaine et les activités du Comité consultatif permanent des Nations Unies sur les questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC).

L’UNOCA veut jouer pleinement son rôle afin d’amener les pays qui préparent une élection présidentielle et qui ne sont pas en situation de guerre de trouver un consensus et des moyens de prévenir des cas de conflits armés. En effet, cet organe des Nations-unies a pour objectif de renforcer les capacités de la sous-région en matière de prévention de conflits, de résolution pacifique des contestations et de consolidation de la paix en Afrique centrale. Il peut user des bons offices pour apaiser des pays en conflits.

Conserver l’héritage de paix et de stabilité

Pour l’heure la question cruciale reste celle de la résolution des conflits nés des élections politiques et la prévention pour d’autres pays.  Pour M. Bathyli, la situation politique dans la sous-région (CEEAC) a été marquée par de nombreuses élections au cours des six derniers mois et le bilan reste catastrophique au regard de la situation de plusieurs Etats de la sous-région plongés dans les conflits armés. Abordant la question de l’élection présidentielle à venir au Gabon, M. Bathily a indiqué que son organe multiplie les contacts avec les différents acteurs politiques afin de les appeler à la responsabilité en vue de conserver l’héritage de paix et de stabilité cher à ce pays.

M.Aboudlaye bathily a également évoqué la question de la responsabilité des journalistes dans la prévention des conflits en période électorale. A cet effet, l’UNOCA organise souvent des séminaires  à l’endroit des journalistes des journalistes. « Les hommes des medias doivent apaiser et non inciter à la haine ou à la guerre », dixit, le président du conseil national de la communication du Gabon, jean François Ndongou.

Notons qu’une réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations Unies sur les questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) se tiendra à Bangui, Centrafrique, du 6 au 10 juin 2016. En plus de la revue de la situation géopolitique en Afrique centrale, les ministres examineront plusieurs sujets, notamment la piraterie maritime dans le golfe de Guinée, la prolifération des armes légères et de petit calibre, le phénomène du braconnage et du trafic illicite d’espèces sauvages, les tensions électorales, le trafic de drogues, la réponse à la criminalité transnationale organisée ainsi que la lutte contre les groupes armés et terroristes.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

June 2016
M T W T F S S
« May   Jul »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

www.gabonactuel.com