Something went wrong with the connection!

Actualité

Port-Gentil: Eric Moukagni viole et enceinte sa nièce de 11 ans

Port-Gentil: Eric Moukagni  viole et enceinte sa nièce de 11 ans
September 01
12:59 2020

Eric Moukagni, gabonais de plus de trente ans, a passé outre les liens familiaux et décidé de faire de sa nièce de 11 ans, sa partenaire sexuelle, au point de l’enceinter.

Les faits ce sont produits au quartier Bac Aviation à Port-Gentil où, Eric Moukagni avait pris la vilaine habitude d’abuser de sa nièce, à peine âgée de 11 ans. Seulement, contre toute attente, la petite se retrouve désormais être enceinte et l’auteur de cette grossesse n’est tout autre que son tuteur et oncle Eric Moukagni.

Selon le confrère de TV+, il y a quelques années, la jeune victime de 11 ans, orpheline de père avait été remise à la garde de son oncle Eric Moukagni, petit frère du défunt, ce n’est que grâce à la tante de la fillette, partie leur rendre visite, que l’affaire a éclatée.

En effet, ayant constatée la fillette était enceinte, la tante interrogea l’enfant sur l’auteur de sa grossesse. Quel ne fut pas sa surprise en apprenant que c’est son frère ainé l’auteur du délit, sans trop attendre, la tante a alors déposer plainte contre le présumé violeur au Commissariat Central de Port-Gentil, suite à quoi, une enquête a été diligentée. La petite avoua alors tout aux Commissaires de police en révélant que ca fait cinq (5) ans qu’elle subit ce calvaire, sans aucune possibilité de s’exprimer, de peur que son bourreau ne mette à exécution ses menaces de mort.

L’examen gynécologique quant à lui a révélé que la nièce d’Eric Moukagni portait une grossesse de 4 mois, chose dont l’incestueux ne niera pas les faits. Faut-il garder cet enfant ? Doit-elle se faire avorter? Où était passé sa maman depuis tout ce temps? Autant de questions qui taraudent l’esprit des Port-gentillais.

Alors que certains proches de Moukagni pensent qu’il  faudrait que ce dernier soit laissé en liberté pour  s’occuper de son enfant, d’autres en revanche estiment que l’idéal serait de faire avorter la fillette pour permettre à cette dernière de reprendre une vie normale et laisser derrière elle ces mauvais souvenirs, même si l’on sait qu’il faudra du temps pour se défaire de ce traumatisme.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

September 2020
M T W T F S S
« Aug   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

www.gabonactuel.com