Something went wrong with the connection!

Actualité

 Actualité déferlante

TRAFIC DU BOIS : UN ACCOMPAGNATEUR MADE BY EARTHSIGHT

TRAFIC DU BOIS : UN ACCOMPAGNATEUR MADE BY EARTHSIGHT
August 01
05:23 2016

L’organisation non gouvernementale britannique de lutte contre la criminalité environnementale et sociale  ainsi que l’injustice en  lien avec la consommation mondiale a publié un manuel censé aider les sociétés civiles et communautés locales à mener des enquêtes approfondies sur ces questions.

Élaboré pour combler les lacunes dans la lutte contre l’exploitation illégale du bois, un manuel pratique vient d’être édité par Earthsight. Intitulée «Enquêter sur le bois illégal : un guide pour les activistes», cette publication est destinée à «aider la  société civile à identifier le bois illégal qui entre sur le marché européen et américain et à fournir les preuves  nécessaires  aux autorités compétentes». Il s’adresse principalement aux ONG, aux communautés locales ainsi qu’aux  activistes  individuels. «Il devrait aussi intéresser les journalistes d’investigation», a ajouté Earthsight, soulignant : «Les informations disponibles dans ce guide concernent non seulement tous les pays où des infractions sont commises dans  l’abattage ou le défrichement des forêts et le commerce de bois associé, mais aussi tous les pays qui importent du bois de ces pays».

Ce guide se décline en trois chapitres, avec «L’exploitation illégale des forêts, son commerce associé et la réponse des pays consommateurs»«Comment détecter et documenter l’exploitation illégale des forêts et son commerce associé, et suivre la chaîne d’approvisionnement» et «comment utiliser les preuves». Le premier chapitre insiste sur l’apport éventuel des ONG dans la lutte contre le trafic illégal du bois. «Les informations   fournies par la société civile peuvent  avoir  un impact important sur les comportements dans  le secteur forestier, même lorsque ces  informations ne sont pas adaptées pour  déclencher des poursuites individuelles», a soutenu l’ONG, avant d’ajouter : «Si des  organisations ou des individus peuvent démontrer qu’il existe un risque d’infraction élevé dans une chaîne d’approvisionnement, cela peut avoir un effet dissuasif sur le marché. Les acheteurs peuvent ne plus vouloir prendre  le  risque de violer la loi et faire preuve de diligence raisonnable».

En gros, Earthsight soutient que le travail d’enquête, contribue à protéger les moyens de subsistance des communautés et la faune.

ARTICLES LIÉS

0 Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Il n'y a pas de commentaires pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

liste de diffusion des news en temps réel

Abonnez-vous pour recevoir les news en temps réel

Derniers Commentaires

Bonjour, je suis l'élève Tiliga dally giver du lycée technologique de leconi spécialisé en Chimie...

Amenez ce débat sur les chaines de television publiques...

Donc pourquoi poser ça sur la table pendant une pandémie mondiale, et que nos enfants...

La loi telle que votée ne laisse pas croire a la majorité, puisque 48 voix...

avions nous des véritables gabonais dans nos chambres parlementaires? ceux là qui respectent nos uses...

August 2016
M T W T F S S
« Jul   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

www.gabonactuel.com